droopyyoupi , borréliose de lyme : elles peuvent si facilement passer inaperçues …

C’est tellement petit comme le montre cette photo ! Source : droopyyoupi , borréliose de lyme : elles peuvent si facilement passer inaperçues …

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Lyme et le conflit de parasitage

C’est en lisant un article dans la revue Néosanté de novembre 2018 un témoignage sur la maladie de Lyme que ça a fait tilt. Cette personne avait le sentiment que son énergie servait les projets de quelqu’un d’autre, elle appelait cela un conflit de parasitage. Eh oui ça a fait tilt : combien de personnes dans mon entourage se servent de moi. C’est vrai j’aime bien rendre service, mais pas au point de me sentir vidée de mon énergie ! L’article suggère que c’est par manque d’estime et d’amour de soi qu’on en arrive là. Séparations et deuils impossibles à faire alimentent ce schéma. A la base j’ai une blessure de rejet, un besoin maladif de plaire à tous, et a tout prix pour ne pas me sentir exclue, rejetée, alors je ne mets pas les limites comme il faudrait quand certaines personnes passent les bornes peut-être sans même se rendre compte. Je ne dis rien par peur de les blesser, cette petite méchanceté est-ce si grave au fond ? Et je me tais, mais au fil du temps, je me sens vampirisée et ne pouvant plus le supporter, je romps définitivement sans explications et sans possibilité de retour en arrière. Me soigner cela commence par cette prise de conscience et l’arrêt d’entretenir ce type de relation. Ce n’est pas seulement les gens c’est aussi les infos, vraies ou pas fakes news, intox qui participent à Cette intoxication émotionnelle. Alors oui la détox me semble primordiale au niveau physique et aussi à un niveau plus subtil celui des informations et des relations.

Publié dans articles de presse, témoignage | Laisser un commentaire

La maladie de Lyme vue par le Dr Bogaert

Pourquoi est-on réceptif aux tiques ? Le Dr Bogaert nous explique dans cette vidéo que les pathologies de l’appareil locomoteur et nerveux en lien avec les tissus de l’ectoderme et du mésoderme sont en lien avec le père et des conflits de dévalorisation qui touchent le système nerveux et neuromusculaire. Résoudre ces conflits permettrait de ne plus être réceptif aux tiques. J’aurai bien aimé savoir quel remède homéopathique cette femme d’agriculteur a donné à son mari pour qu’il ne soit plus réceptif aux tiques.

Publié dans articles de presse | Laisser un commentaire

Les chats sont porteurs de toutes sortes de tiques et de maladies transmises par les tiques.

Saviez-vous que le chat que vous câlinez sur votre canapé tous les soirs pourrait être infecté par une foule de maladies transmises par les tiques ? Contrairement à nos amis canins, les chats ne sont généralement pas symptomatiques lorsqu’il s’agit de telles maladies. Mais comme les chercheurs l’ont découvert, cela ne signifie pas qu’ils sont exempts de maladies. par Daniel J. Cameron, MD, MPH, avril 2019 Lire la suite

Publié dans articles de presse | Laisser un commentaire

La maladie de Lyme est bien multimicrobienne – Alternative Santé

Une étude finlandaise, publiée dans Scientific Reports en octobre 2018 et passée inaperçue dans l’Hexagone, montre clairement le caractère multimicrobien de la maladie de Lyme. Sur un échantillon de 432 personnes pour lesquelles une borréliose était soit avérée, soit suspectée, on a recherché, avec un test Elisa, la présence de 20 microbes incluant virus, parasites et bactéries. Certaines espèces sont bien connues pour être transmises ou réactivées par les tiques : Babesia, Bartonella, Chlamydia, rickettsies, coxsackies, mycoplasmes, cytomégalovirus, Epstein-Barr…Lire la suite : La maladie de Lyme est bien multimicrobienne – Alternative Santé

Publié dans articles de presse | Laisser un commentaire

La tique tueuse asiatique

Une nouvelle tique asiatique qui a le potentiel de tuer ses victimes frappe aux portes du Québec, inquiétant vivement les autorités américaines. Son nom : Haemaphysalis longicornis. Elle peut absorber une telle quantité de sang que ses petites pattes peinent à la supporter après un repas. Au cours de sa vie, cette tique passe de la taille d’une graine de pavot à celle d’un petit pois.

Elle sévit en Corée, au Japon et en Chine, et a été découverte pour la première fois aux États-Unis il y a un an, sur un mouton du New Jersey, près de New York. Depuis, elle a colonisé pas moins de sept États.  En cas d’infestation, « ce sont des milliers de tiques qui parasitent un seul animal », explique la biologiste Virginie Millien, de l’Université McGill.  « Elles sont tellement nombreuses à sucer le sang d’un seul individu qu’elles peuvent tuer une grosse bête comme un caribou », illustre-t-elle. Lire la suite

Publié dans articles de presse | Laisser un commentaire

Les tiques peuvent transmettre d’autre maladies : une tique sur cinq est infectée par des bartonelles et des rickettsies.

Les tiques transmettent-elles d’autres maladies ?

Après une collecte dans les Ardennes, une équipe de l’Inra a montré qu’une tique sur cinq était infectée par des bartonelles et des rickettsies. En Suisse, dans le sud de l’Allemagne, en République tchèque, en Roumanie, etc., les tiques transmettent aussi un virus responsable de l’encéphalite à tiques. Le plus souvent bénigne, la maladie peut laisser, dans de rares cas, des séquelles neurologiques graves. Un vaccin existe. Enfin, à cause des oiseaux migrateurs, des tiques de type Hyalomma sont de plus en plus porteuses du virus de la fièvre hémorragique de Crimée-Congo. Une maladie redoutable, contagieuse et mortelle dans 30 % des cas. Aucun cas n’a été signalé en France mais, en 2016, un homme en est mort en Espagne après une piqûre de tique.

https://www.quechoisir.org/conseils-tiques-et-maladie-de-lyme-vos-questions-nos-reponses-n56185/?utm_medium=email&utm_source=nlh&utm_campaign=nlh190327

Publié dans articles de presse | Laisser un commentaire