Lyme et coinfections : traiter mais dans quel ordre ?

Extrait de « Maladie de Lyme et infections froides les grandes imitatrices » publié dans la revue Santé Corps Esprit de février 2018. La chronologie du traitement des différentes couches d’infections froides est également fondamentale : si l’on suspecte des co-infections par des parasites ou des champignons, il faut commencer par les prendre en charge, faute de quoi elles seront aggravées par les antibiotiques. C’est le cas tout particulièrement des Candida ; les traitements médicamenteux antifongiques sont alors utiles mais doivent toujours être accompagnés d’un régime alimentaire très appauvri en sucres, sinon la rechute sera systématique ! C’est uniquement lorsque les symptômes de candidose auront suffisamment régressé que l’on pourra débuter efficacement les antibiotiques. La méconnaissance de cette grande règle est à l’origine de beaucoup d’échecs de traitements. Article signé Michel Lallement Voir aussi son site : https://www.docteur-michel-lallement.com/

Cet article a été publié dans articles de presse. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s