Des bouffées de chaleur qui ne seraient pas dues à la ménopause ?

Ménopausée depuis 2010, je n’ai eu aucun symptôme jusqu’à ce que je prenne du Lévothyrox en 2011 parce que mon taux de TSH, que mon endocrinologue avait réussi à contenir dans les limites avec de l’homéopathie depuis 2005, s’était envolé à 17 ! Et avec le Lévothyrox sont apparue les fameuses bouffées de chaleur.

Afficher l'image d'origine

source image

Ma gynécologue m’ expliqué que c’était du à mon problème de thyroïde. Mon endocrinologue m’a dit que maintenant que j’avais des taux d’hormones thyroïdiennes « normales » même artificielles avec le levothyrox, le processus « normal » de la ménopause avec ses bouffées de chaleur avait repris ses droits! Jusqu’à ce que je sois diagnostiquée avec la maladie de Lyme qui elle aussi provoque des bouffées de chaleur..alors allez savoir !

Le médecin spécialiste de Lyme m’a dit que la maladie de Haschimoto était une conséquence de la maladie de Lyme qui imite de nombreuses pathologies et qu’en soignant Lyme, je pourrais guérir Haschimoto. En attendant les résulats je continue de prendre mes hormones thyroïdiennes et ne sait plus à qui je dois attribuer mes bouffées de chaleur. Elles ne me font jamais transpirer au point d’être en eau comme chez certaines personnes, mais parfois j’ai l’impression d’être oppressée et c’est très désagréable.

Cet article, publié dans témoignage, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s